Nouvelles perles dans mon atelier …

Des couleurs… toujours des couleurs pour conjurer la grisaille !!! De nouvelles perles commandées dans la boutique Etsy de Beacreationartisanat présentées dans cette vidéo avec des fils de coton et de soie assortis, quelques fleurs, feuillages et paysages…

Le plaisir de choisir les perles qui vont pouvoir être associées avec des fils aux couleurs dégradées pour créer des boucles d’oreilles, bracelets et ou colliers !

Bonne semaine !

 

Publicités

Dans mon atelier : arrivée de très belles matières premières !

C’est toujours avec un grand plaisir que je reçois du nouveau matériel pour mes créations… Et comme j’ai commencé une nouvelle collection de boucles d’oreille, je vais vous dévoiler les nouveaux fils et perles pour les prochaines…

  • Des fils en coton, de soie bouclette et des écheveaux de fils mixtes, teint à la main par Stef Francis, au Royaume Uni et chez qui je me fournis depuis 2010 !
  • Des perles en papier couleur prune « Couleurs du Monde » minutieusement et artisanalement créées par Béatrice COP. Vous pouvez retrouver sa boutique sur UGM (Un grand marché) la nouvelle plateforme française et sur Etsy.
  • De magnifiques apprêts provenant de chez Margo de Paga sur UGM et dans sa boutique personnelle

Voici quelques associations de couleurs et matières pour de nouvelles créations (boucles d’oreilles, colliers et/ou bracelets)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’oubliez pas de vous abonner à mon blog… et retrouvez-moi également sur :

Je vous souhaite un excellent week-end et à bientôt ! 😉

 

Les trésors anciens… dans mon atelier

Trouvés dans  la maison de ma mère, ces derniers temps…, de belles épingles à chapeau qui ont dû appartenir à mon arrière-grand-mère et qui datent donc du début du XXe siècle !!!

L’épingle à chapeau, souvent décorative, servait autrefois à maintenir le chapeau, relativement volumineux à la fin du XIXe siècle et dans les années 1900, sur la tête, en le fixant le plus souvent aux cheveux. Dans les pays ocidentaux, l’épingle à chapeau était presque exclusivement un accessoire féminin. Plusieurs épingles pouvaient être nécessaires.

L’épingle à chapeau pouvait être très simple avec juste une tige pouvant mesurer jusqu’à 20 cm de longueur. Cependant, la tête de l’épingle était généralement décorée et servait d’ornementation au chapeau.

La mode des épingles à chapeau s’est étendue de la moitié du XIXe siècle à l’après-Seconde Guerre mondiale, avec un point culminant entre 1880 et 1910. C’est donc à partir des années 1800 que les épingles à chapeaux commenceront à être fabriquées. Elles seront tout d’abord fabriquées artisanalement par de petits ateliers, mais ceux-ci auront de plus en plus de mal à satisfaire à la demande croissante de la population. À partir de 1832, les épingles seront essentiellement fabriquées industriellement et la popularité de l’épingle à cheveux deviendra encore plus grande.

Cependant, même si l’épingle à chapeau n’a jamais été considérée à  l’époque comme un bijou, elle le devient pourtant dans certains cas et permet aux femmes qui les portent d’afficher leur statut social !

On trouve notamment des épingles à chapeau crées par René Lalique, maître verrier et bijoutier français, qui s’est rendu célèbre par ses créations étonnantes de bijoux, puis de flacons de parfum, de vases, de chandeliers, etc. Lalique est d’ailleurs reconnu comme un des concepteurs de bijoux les plus importants de l’Art nouveau français. Parmi ses bijoux connus, figure l’ épingle à chapeau Guêpes en or, émail, opale, diamant taille rose.

Source : Blog de MARIEAUNET

 

Voici une série d’épingles à chapeau que j’ai confectionnées il y a quelques années… Elles peuvent être utilisées comme objet de décoration, sur un chapeau ou un foulard ! Les perles sont montées sur un clou à tête et fermées par un capuchon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Petite histoire : j’ai retrouvé un texte qui était paru en 1913 dans Le Figaro qui l’a republié le 10 décembre 2013. Il porte sur les dangers de l’épingle à chapeau et je vous en mets un extrait ci-dessous :

« Il est question, de nouveau, de nous protéger contre elle. Il y a plusieurs années déjà, quand fut instaurée la mode des chapeaux géants que seules semblaient capables de fixer solidement sur la tête des femmes des épingles redoutables par leur longueur et par leur poids, de nombreux maires s’étaient émus des dangers que faisaient courir aux passants ces coiffures hérissées de pointes, qui dans la rue, en chemin de fer, au théâtre, dans les voitures publiques, menaçaient la sécurité des yeux, des nez, des bouches… Et des ordonnances furent rendues qui prescrivaient que la longue épingle à chapeau, l’épingle homicide ne serait tolérée désormais qu’à condition qu’un protège-pointe, vissé à son extrémité, la rendît inoffensive. » (Le Figaro)

Bibliographie : le livre « Coup de chapeau aux épingles » de Christine Entre d’Anjou

« Ornementation raffinée et accessoire fonctionnel, oubliée depuis de longues années cet ouvrage nous conte l’histoire de l’épingle à chapeau. Ainsi,derrière l’aspect légèrement piquant de ce livre, se dessinent l’histoire et l’évolution du destin de la femme dans notre société. Si vous souhaitez tomber sous le charme de cet accessoire peu connu, lisez ce livre, mais attention qui s’y frotte…s’y pique!!! » (quatrième de couverture)

Au plaisir de broder…

Début février, je me suis remise à la broderie ! La broderie, c’est comme le dessin ou la peinture. Je prends un morceau de tissu de couleur, avec ou sans motif et je laisse mon imagination filer au bout de l’aiguille ! j’aime dessiner des motifs sur un coupon de tissu, les broder, les embellir avec des rubans des fils de soie ou de coton à broder, compléter avec perles et le cas échéant avec des dentelles. J’aime également choisir des tissus à motifs, les rebroder en mettant en relief des détails sur une partie de la création … Je suis donc en train de créer une collection « Petites Pochettes Trésor ». La broderie devient alors très créative et je peux passer plusieurs heures d’affilées sur un motif. Comme le dessin, elle aide beaucoup à évacuer le stress même s’il s’agit d’un travail de longue haleine qui demande de la précision et un bon éclairage !

Pochette en cours, tissu motifs plumes du designer Kaffe Fassett
Pochette en cours, tissu à motifs plumes du designer Kaffe Fassett

Voici les premières créations pour le printemps et l’été

Une pochette multicolore créée avec un tissu multicolore et brodée avec des fils de coton, des cordons satinés (queue de rat de 1 mm), perlée avec des rocailles, perles Toho et des perles gouttes. La cordelette a été réalisée avec des cordons de satin noués… La pochette est doublée avec un tissu de coton « Oakshott » (tissé avec 2 fils de couleurs légèrement différentes pour la trame et la chaîne donnant des reflets irisés) de couleur rouge.

La seconde création est une pochette de mariée ou de fêtes créée en tissu blanc crème mélange coton et soie. Embellie avec des broderies et des perles de rocaille bronze, des perles en nacre crème, du tulle fleuri et des rubans de soie. J’ai utilisé une doublure identique au tissu de la pochette.

A retrouver dans mes boutiques : Etsy et Un Grand Marché

 

Enregistrer